Saturday, August 21, 2010

Goodbye Hans!

Une autre semaine au boulot et un autre vendredi à dire adieu à un collègue de travail. Oui, c’est toujours bien malheureux de terminer la semaine ainsi mais au moins, ce collègue s’est trouvé un meilleur boulot (avec avantages sociaux S.V.P.) dans un autre État.

Hans Decrop, notre spécialiste de la Belgique, nous quitte après avoir été engagé dans notre compagnie en mai. Bien connu pour faire du gym (à l’intérieur), ce sera maintenant à Las Vegas qu’il ira vivre avec sa femme. Ancien professeur de philosophie, il s’est trouvé un nouveau poste de professeur dans une école.

Nous allons nous ennuyer de lui et surtout de sa mignonne tuque brune qu’il portait les matins frisquets. Il ressemblait à un super hero qui entrait dans des bâtiments par les toits, suspendu par des fils. Comme dans les films d’action!

Hans, je te souhaite bonne chance dans ta nouvelle vie. Et n’oublie pas: ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas!

---------------------------------------

Another week at work and another Friday to say goodbye to a colleague. Yes, it is always sad to end our work week that way but at least, this co-worker found a better job elsewhere (with benefits, please!) in another State.

Hans Decrop, our Belgium Country Specialist, is leaving us after being hired last May. Well known to go to the gym (inside please!), it will now be in Las Vegas that he will move on with his life along his wife. Formerly a philosophy teacher, he found a new teaching position in a school.

We will dearly miss him and especially of his cute brown tuque that he was wearing on cold mornings. While he was wearing it, he looked like a superhero about to enter buildings by the roof, suspended by wires. Like an action movie!

Hans, I am wishing you good luck in your new life. And don’t forget: whatever happens in Vegas, stay in Vegas!

2 comments:

mostafa said...

oui c est vrement dure de voir un colegue de travail nous quittes et pour un autre lieu de travail loins de chez nous cela veut dire que nous ne pouvons le revoir come toujours c est tres trista mais notre desting ne plus dans notre mains
mostafa du maroc

Nathalie St-Pierre Roths said...

Merci Mostafa du commentaire. Je sais qu'il n'est pas le dernier a partir. Nous voulons tous un emploi permanent avec benefices marginaux. Presentement, nous n'avons aucun avantages sociaux, d'ou la raison pourquoi Hans nous a quitte.

Blog Archive